Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je hais le week-end de pâques... 2

par Ilúvatar 11 Avril 2012, 19:49 Gérer les objets

Retour vers la première partie.


Samedi matin, je profite quand même pour rattraper un peu du sommeil en retard et me lève doucement vers 9h30. Je sais de toute manière que la maisonnée va rester calme encore quelques heures. Mes trois dames ne montrant que rarement leur nez avant la fin de la matinée.


Au salon, je profite de regarder mon petit musée et essaie déjà d'imaginer le rendu, une fois mes lithographies au mur.


Je m'habille et me prépare à aller voir mon artisan du bout du village. Je prends la première partie des fonds nécessaires, le reste attendant sagement chez mon voisin le banquier et faisant quelques petits sous supplémentaires.


Je passe devant la banque, mais décide de ne pas retirer tout de suite le reste de la somme, car même si je suis très impatient, je sais aussi que parfois, des activités annexes empêchent l'artiste d'ouvrir sa boutique. Et je ne veux pas particulièrement stocker chez moi de l'argent frais, n'ayant pas la capacité de faire fructifier mon petit bas de laine.


Je suis la longue ligne droite qui traverse le village et arrive devant la boutique. Un petit coup d'oeil inquiet dans la boutique. Je le vois qui s'affaire au fond de son atelier sur une chaise qui a apparemment bien besoin d'être rajeunie.


J'ouvre la porte, et là,.......


Que va-t-il donc se passer ? c'est là que le drame se noue ? Mais non, c'est bien trop tôt dans le récit. Imaginez qu'il se passe une anicroche dans sa boutique. Ce ne serait pas bien grave. Il pourrait toujours réparer les dégâts. Mais bon ça valait la peine de vous faire chambrer un petit peu. Il va falloir lire encore un peu plus et faire preuve de patience pour tout savoir de ma frustration extrême.

Reprenons le récit.


... et là, le chien qui se veut de garde me grogne dessus, comme à son habitude. Oh, rien de bien méchant, mais il aime pas être déranger lorsqu'il est sur sa paillasse. Une petite réprimande de son maître plus tard, il se fait plus câlin et vient chercher le contact de la main pour une bonne caresse à la base du crâne. AH-ah, on sent le suspens qui monte non ?


Je serre la main de l'artiste, et nous commençons à discuter. Tout y passe, le pourquoi, le comment et le quand. Nos passions réciproques. Son métier, le mien. La recherche et les idées qui l'on amené à faire ces choix pour mettre en exergue mes affiches. Je les examine. Le travail est vraiment superbe. Il a utilisé les sous dominantes de chaque univers pour choisir la couleur de l'or appliqué à la feuille sur l'intérieur du cadre. Pour la partie la plus proéminente, il a appliqué la couleur de tendance de l'affiche. C'est juste très beau. Véritable travail manuel, il a évité de faire des bords trop droits pour accentuer l'aspect fait main. J'aime beaucoup.


Je vous livre ici 3 images, pas forcément extraordinaires, mais qui vous donnent une première vision. Je vous réserverai un article avec de très belles images plus détaillées sous peu.


Cadres 0148  

La communauté de l'anneau

Cadres 0147

Les deux tours

Cadres 0146

Le retour du roi


Nous continuons la discussion. Voilà presque 2 heures que nous refaisons le monde. C'est ça aussi de se retrouver chez quelqu'un qui ne travaille pas pour le profit, mais pour la relation qu'il peut construire avec son client. Car ce matin là, je peux vous assurer qu'il n'a pas fait avancer son travail. Je réalise soudain que j'ai mis mon téléphone sous silence. Je jette un coup d'oeil. Déjà midi et bien sur un message en absence. Je me doute d'où il vient car me revient soudain à l'esprit que nous recevons du monde pour le dîner. Car en Suisse nous dînons à midi et nous soupons le soir. Je suis donc fort en retard. Et qui sait si les invités ne sont pas même déjà là. Je file donc à la banque retirer le solde, pendant qu'il emballe soigneusement les trois cadres.


Un rapide aller-retour plus tard, je les charge dans la voiture. Je serre la main du maître doreur et je file vers la maison.

Bon ben ce n'est pas encore aujourd'hui que vous aurez le dénouement. D'un autre côté, je vous fais vivre le plus précisément possible la suite d'évènement. 

 

En route vers la suite et presque fin.

commentaires

Le Templier 23/07/2012 09:05


Merci, je comprrends beaucoup mieux, la différence sur le site n'est pas vraiment évidente.

Iluvatar 23/07/2012 06:48


Tu vas même trouver 3 prix pour certaines 


300$ (canvas Giclee) en fait il s'agit d'une reproduction sur une toile et non sur du papier. Excellent si tu veux la faire tendre sur un cadre bois et ajouter un encadrement. Tu auras vraiment
l'aspect tableau. Pleine toile, pas de bordure blanche, contrairement au suivantes.


120$ (Art Print) Litho sur Papier avec dédicace au crayon en bas à gauche. Ce sont celles que je possède.


75$  (Art Print) La même, mais sans la dédicace.


 


Certaines sont marquées Paper Giclee, il d'agit d'un mode de reproduction sur papier spécifique, mais fondamentalement cela ne change pas grand chose.


Voilà j'espère t'avoir aidé.

Le Templier 22/07/2012 19:51


Je vais sans doute poser une question débile. Je suis sur le site de Vanderstelt studio mais il y a deux prix différents, 300€ ou 150€, sais-tu la différence entre ces deux prix, je pensais
que c'était la taille mais ça serait le papier ?

Iluvatar 22/07/2012 13:07


Alors le plus simple est vraiment de commander directement chez le créateur, à travers Ebay.


Ce gars est vraiment très bien et très méticuleux. Toutes mes livraisons se sont passées tip-top.


 

Le Templier 21/07/2012 17:23


Bonjour,


J'aimerais trouver ces litho mais peut-on les trouver dans des boutiques (sur le net) ailleurs que sideshow ?


merci

Galeo 13/04/2012 01:57


Oui Pirlouit , tu n'as pas le droit de tuer lluvatar car je veux la fin de l'histoire moi !!! ^^ lol

Iluvatar 12/04/2012 20:46


Fait gaffe... si tu me descends trop tôt, tu ne connaîtra pas la fin de l'histoire... 

Pirlouit 12/04/2012 19:45


C ' est bien ce que je disais ...


Je confirme ...


Lluvatar...


Tu es un homme mort !!!!


M.D.R.



Iluvatar 12/04/2012 07:25


ça c'est pas cool de sa part. Il doit y avoir une place pour chaque chose. Voyons Pirlouit, il faut, à la raison, revenir. 


Je pense, tout comme ma femme, qu'il y a une place pour chaque chose. Et la chambre à coucher n'est certainement pas l'endroit pour des statues du SDA. Cela doit être un lieu de repos, où l'on
peut retrouver la sérénité. 


Et chacun à droit à so coin dans une maison. Veiller à ce que l'un des deux n'envahisse pas le territoire de l'autre. 


Bon il va falloir construire un musée dans le Jardin... vous avez un jardin j'espère ???


 

corine 11/04/2012 23:26


en voilà un qui a de la chance !!!


Je dis pas qu'il n'aime pas ce que je fais, mais voilà cela reste dans un coin de la chambre !!


et par contre, j'ai la chance d'avoir en face de moi pour dormir des superbes (si on peut dire) monstres ! de quoi faire des cauchemars, non ?

Haut de page