Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fort le Cor... ou le gouffre de Helm (Helm's Deep)

par Ilúvatar 19 Janvier 2009, 19:54 Les environnements

Pour la petite histoire, ce dimanche ayant été une journée pluvieuse et sans aucune activité de prévue, j'ai ressorti la planche à repasser (non, non le grand Ilúvatar ne repasse pas... si je continue comme ça Mme Ilúvatar va finir par me frapper) qui fait un excellent support pour poser les objets, mon grand drap noir, et tout le matos de photos. Mais je dois avouer qu'après traitement des photos sur le PC, je ne suis pas totalement satisfait du résultat, mais bon... je n'ai pas mieux pour l'instant. Fin de la petite histoire... Sealed

 


Mais il est temps de vous parler de ce qui vous intéresse. Commençons par la description de l'objet.

 

DSC04668


Il fait partie de ces environnements créés par Weta, pour Sideshow il y a maintenant bien des années (2003-2004). Le sculpteur s'appelle John Baster. La pièce mesure  28 cm de large sur 18 cm de profendeur, pour une hauteur de 16 cm. Cela représente une statue de 3.6 kg. Produite à 4000 exemplaires, je possède la pièce numéro :

 

  

DSC04669


Mais partons en voyage... partons pour le Rohan, terre des dresseurs de chevaux, terre d'hommes fiers et rudes, mais terre aussi de grands rois, du passé et du présent et terre de femmes belles et vaillantes.


Et sur cet immense territoire, quelque part à la frontière entre les vastes plaines et les terres de Saroumane se dresse, adossé à la montagne un fort puissant, bastion et refuge des gens de l'Ouestfold...


"A la Porte de Helm, à l'entrée du Gouffre, il y avait une avancée de rocher projetée par la paroi nord. Sur cet éperon s'élevaient de grands murs de pierre ancienne et à l'intérieur une tour. On disait qu'au temps lointain de la gloire du Gondor les rois de la mer avaient construit là cette place forte de leurs mains de géants. On l'appelait Fort le Cor, car les échos d'un coup de trompette donné sur la tour retentissaient dans le Gouffre derrière comme si des armées depuis longtemps oubliées sortaient en guerre des cavernes de sous les collines." Les deux tours, Livre III, chapitre VII, Le Gouffre de Helm

 

DSC04680


"Les anciens avaient aussi construit un mur du Fort le Cor à la paroi sud, barrant l'entrée de la gorge. La Rivière du Gouffre passait en dessous par un large ponceau. Elle contournait le pied du Roc du Cor et coulait ensuite par un petit ravin au milieu d'une large langue de terre verte qui descendait en pente douce de la Porte au Fossé de Helm."  Les deux tours, Livre III, chapitre VII, Le Gouffre de Helm

 

 

DSC04670DSC04674


"Le Mur du Gouffre avait vingt pieds de haut, et il était assez épais pour que quatre hommes pussent marcher de front sur le sommet, à l'abri d'un parapet par-dessus lequel un homme de grande taille pouvait regarder. Des fentes étaient aménagées par endroits dans la pierre pour le tir. On accédait à ce rempart par un escalier qui descendait d'une porte dans la cour extérieure du Fort le Cor; trois autres escaliers menaient aussi au mur du Gouffre derrière; mais la face extérieur était lisse, et les grandes pierres en étaient si bien jointées qu'il était impossible d'y trouver la moindre prise pour le pied, et au sommet elles débordaient comme une falaise affouillée à la mer." Les deux tours, Livre III, chapitre VII, Le Gouffre de Helm

 

 

DSC04675

 

 

L'un des passage important du récit de l'attaque des forces de la main blanche contre la citadelle est celui qui fait la description de l'usage de la poudre par le magicien blanc :


"Il y eut alors un fracas et un éclair de flamme et de fumée. Les eaux de la Rivière du Gouffre se déversèrent en sifflant et en écumant : Elles n'étaient plus obstruées, une trouée béante avait été ouverte dans le mur. Une armée de formes sombres entra à flots.


DSC04679

 

Une sorcellerie de Saroumane! s'écria Aragorn. Ils se sont de nouveau glissés dans le ponceau pendant que nous parlions, et ils ont allumé le feu d'Orthanc sous nos pieds." Les deux tours, Livre III, chapitre VII, Le Gouffre de Helm

 


Dans le film de Peter Jackson, cet acte magique dans un monde où la poudre était connue que d'une toute petite élite, porta un coup très dur aux forces elfiques qui avaient pris part à cette bataille, au nom de l'ancienne amitié qui avait jadis uni les hommes et le elfes.

 

Rien de cela dans le roman, puis à aucun moment les elfes ne viennent en aide des hommes du Ridermark. Mais quel beau passage cinématographique, et quelle belle bataille s'est offerte à nos yeux...

 

Souvenez-vous les flots incessants d'Uruk-haïs qui partent à l'assaut du fort, tant par la rampe que par de multiples echelles qui se brisent par centaines. Retrouvez ci-dessous le texte original, avec bien sur toutes les différences mais aussi une très grande similitude. Certes pas d'Uruk-haï, mais pour le reste... 


 "Des cordes munies de grappins étaient lancées par-dessus le parapet plus vite que les hommes ne pouvaient les trancher ou les rejeter. Des centaines de longues échelles se dressaient. Beaucoup étaient abattues à demi détruites, mais seulement pour être remplacées par d'autres en plus grand nombre, et les Orques s'y élançaient tels les singes dans les forêts sombres du Sud..."

 

LOTR 105


"Il y avait dans un angle du mur du fort une petite poterne qui ouvrait sur l'ouest, à l'endroit où la falaise s'avançait jusqu'à elle. De ce côté, un étroit sentier descendait à la grande porte, entre le mur et le bord à pic du Rocher." Les deux tours, Livre III, chapitre VII, Le Gouffre de Helm

 

DSC04682DSC04688

LOTR033


"Le flot des ennemis déferla; une partie se porta contre le Mur du Gouffre, et une autre vers la chaussée et la rampe menant aux portes du Fort le Cor." Les deux tours, Livre III, chapitre VII, Le Gouffre de Helm


Je me souviens avec émotions de la vision de Théoden, chevauchant au côté d'Aragorn, et fonçant à travers les hordes de guerriers de l'Isengard sur la rampe d'accès du Fort. Un très grand moment de Cinéma.


Il reste le fameux Cor...


"Alors, soudain et terrible, sonna du haut de la tour le grand cor de Helm."

 

DSC04683DSC04684


Rien ne dit que c'est Gimli le nain qui souffla dedans, mais là encore, la magie du cinéma fonctionne très bien.

 

DSC04672


Et je regrette un peu que nous n'ayons pas pu visiter un peu plus les grottes sous la caméra de PJ, surtout lorsque l'on sait que Gimli y reviendra et en deviendra le Seigneur des grottes scintillantes...


Voilà pour la présentation du Gouffre de Helm, Fort le cor.


 

commentaires

pirlouit 26/01/2009 21:36

Entends-tu que je fais parti des anciens ?!?Je suis là ... j ' ai un métier ,moi... môossieur !!!Cà fait 20 ans que je dis que ce blog est super ...En fait pour préciser ma pensée...il y a plusieurs choses de bien...Les articles qui sont toujours super bien écrits et interessants ...et en plus les commentaires pour le partage d ' opinions !!!

Eliator 25/01/2009 13:31

Donc comme j'ai eu l'autorisation du grand Iluvatar je me permet de laisser un lien vers mon blog. http://ringer-pour-ringers.over-blog.com/

YoyoLaTerreur 25/01/2009 11:45

Oui, c'est vrai que la pièce est magnifique, mais elle est un peu vide... Il faudrait quelque chose comme 10 000 Uruk Hai histoire de meubler :p Plaisanterie à part, je suis toujours admiratif devant le niveau de précision des piece de Sideshow, même si je suis un peu d'avis qu'elle est un peu vide -en d'autre terme, détailler moins tout l'espace vide devant le mur etc...-

Erkenbrand 24/01/2009 11:52

Chouette présentation !Honnetement, je trouve les photos très chouettes : je ne vois vraiment pas ce que tu leur reproches... Elles sont largement plus détaillées que les précédentes.Pour ce qui est de l'environnement en lui-même, j'ai jamais été trop fan de cette gamme, mais je dois admettre que c'est super réaliste et que les détails sont impressionnants.Sinon, chouette article, et citations bien choisies.

Iluvatar 22/01/2009 13:21

Merci à vous, cela fait palsir de voir de nouveau noms dans la liste des personnes appréciant ce blog.Il est bien évident que les échanges de liens sont les bienvenus.J'espère pouvoir poster la suite dans les jours qui viennent...Et les anciens alors, vous êtes où ? pas de message... snif alors...

Galeo 21/01/2009 23:49

J'ai adoré ton article sur le For le Cor, superbe, j'attends la suite avec impatience.

Eliator 20/01/2009 17:40

Rien a dire à part que c'est tout simplement magnifique. Je profite de ce commentaire pour savoir si je peu mettre un lien de ton blog sur le mien et vis versa. Merci et continu j'adore ta collection.

Haut de page